Prévert dans le métro

Je vous l’ai dit, j’ai une crampe de l’écrivain.

Pour ceux qui ont joué au Dr. Maboul quand ils étaient petits, c’est le crayon qui est dans l’avant-bras. C’est M. Panda qui me l’a dit et c’est peut-être pour cela que tout le monde pense que c’est une farce quand j’en parle.

Je suis une rééducation fonctionnelle sur Paris. J’habite la banlieue, je travaille en banlieue mais après ma journée de travail, deux à trois fois par semaine, je cours prendre un Transilien et le métro pour aller chez mon kiné.

C’est ce que j’ai fait mardi soir. Ce fameux mardi.

Je prends toujours les mêmes lignes de métro. L’affiche devait être là depuis quelques temps mais je ne l’ai remarqué que mardi:

prevert dans le metro

Ce sont ces moments-là qui me plaisent, quand on se laisse surprendre par un peu de douceur, un peu de beauté dans un monde froid.

Je ne suis pas fan de poésie, mais ces mots-là m’ont touché. C’est doux comme un vieux pull dans lequel on s’enroule, comme les bras de M. Panda dans lesquels je me cache. Et cela résume si bien une de ces merveilles de la vie.

Bon après, je me suis perdue dans les couloirs de la station Pereire (oui, oui, c’est possible quand on est un boulet comme moi 🙂 )

Avez-vous, vous aussi, vu de ces jolies phrases qui font du bien à l’âme ?

Publicités

Un commentaire sur “Prévert dans le métro

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :